Cabanes tchanquées
camping landes
Réservez votre séjour
Camping Biscarrosse » Actus Biscarrosse » Les cabanes tchanquées de l’île aux Oiseaux

Les cabanes tchanquées de l’île aux Oiseaux

Le bassin d’Arcachon regorge de coins secrets. Mais, s’il y en a bien un qui n’est plus qu’un secret de Polichinelle, c’est sûrement les cabanes tchanquées ! Ces dernières sont devenues un site touristique incontournable, à moins d’une heure du camping l’Arbre d’Or, pour les visiteurs de la Gironde, et plus particulièrement de l’île aux oiseaux.

Qu’est-ce que les cabanes tchanquées ?

L’île aux oiseaux, site naturel protégé, compte une cinquantaine de cabanes en bois. Seulement, deux cabanes se distinguent, largement, des autres. Il s’agit des cabanes 51 et 53, plus connues sous le nom des « Cabanes Tchanquées ».

Étymologiquement, le mot « Tchanqué » vient du gascon et signifie « monté sur des échasses ». Cet adjectif colle à la perfection à ces cabanes sur pilotis. Ces deux trésors, donnent du relief et beaucoup de mystère au paysage sauvage.

Surplombant fièrement l’île, les deux constructions sont une fierté pour les habitants de l’île. En effet, elles sont classées patrimoine architectural du bassin d’Arcachon. La cabane numéro 53 est d’ailleurs gérée par une association pour la défense du patrimoine. D’ailleurs, c’est en partie dans l’objectif de les préserver, que ces deux icônes ne sont pas accessibles au public. Cela contribue à rendre, les deux constructions emblématiques, encore plus mystérieuses.

La première cabane tchanquée de l’île aux Oiseaux

L’origine du concept de la cabane tchanquée vient de Martin Pivet. En 1883, ce dernier était gardien ostréicole et cherchait un moyen de veiller sur les huîtres, quelles que soient les conditions météorologiques. Il a, alors, monté une cabane sur de larges poteaux pour avoir une vue imprenable sur les parcs ostréicoles impériaux. Cela lui garantissait d’accomplir au mieux sa mission même par marée haute. Malheureusement, une tempête eut raison de la construction en 1943. Les piliers, rongés par l’eau salée, sont encore visibles aujourd’hui. Depuis, deux autres cabanes ont vu le jour à proximité de ces vestiges.

La première, célèbre pour ses volets rouges, fut édifiée en 1945 par Landry, un charpentier de la région. Quant à la seconde, c’est la propriété privée du maire de La Teste-de-Buch. Ce dernier l’a construite en 1948 et lui a choisi des volets blancs.

Quand et comment visiter les cabanes tchanquées du bassin d’Arcachon ?

Ces cabanes, n’étant pas ouvertes au public, pour les admirer de près, il faut ruser ! Si vous décidez de les découvrir en bateau, privilégiez les moments où la marée est haute. Ainsi, vous pourrez vous rapprocher des fondations et découvrir tous leurs recoins de plus près. Optez pour une embarcation typique pour vous imprégner des traditions du bassin. Une pinasse ou un chaland vous permettront d’apprécier votre visite dans le calme et la tranquillité. Un kayak peut, aussi, être un bon moyen pour allier vos intérêts sportifs et culturels. Mais si vous décidez de découvrir les cabanes iconiques lors d’une randonnée pédestre, vérifiez le calendrier des marées pour éviter les mauvaises surprises.

Par ailleurs, il est fortement conseillé d’éviter l’encombrement de la haute saison et d’opter pour l’automne ou le printemps. Ainsi, vous vivrez une immersion au cœur de l’ambiance authentique de ce petit paradis.

Quelle que soit la manière dont vous visiterez ces deux beautés, profitez-en pour découvrir les parcs ostréicoles et ornithologiques à proximité.

Mis à jour le

Précédent : Week-end à Biscarrosse

"Excellent"

82%

1290 avis sur 9 portail(s)

Voir plus